Phygital friendly: un espace DIY en réalité augmentée chez Gucci

Une atmosphère de marque forte

Le Gucci Whooster met à disposition des visiteurs les différentes créations de la marque. Pièces féminines, masculines, accessoires et objets de décoration se mêlent dans un loft coloré reprenant les codes créatifs chers au directeur artistique de la marque, Alessandro Michele, à l’image d’un incroyable sol designé par le studio parisien Antoinette Poisson.

La boutique présente également, en avant première, la nouvelle collection créée en collaboration avec le tailleur Dapper Dan.

Phygital friendly

Si plusieurs écrans interactifs occupent l’espace, un dispositif connecté en réalité augmentée permet au visiteur de s’immerger encore davantage dans l’univers de la marque. Via ce procédé, ce dernier a la possibilité d’appréhender, en exclusivité, le nouveau service Gucci DYI en simulant la personnalisation de pièces de bagagerie ou de la sneaker Ace.

Des Gucci Connectors

Au cœur de l’expérience se trouvent d’autoproclamés « Gucci Connectors« .

Robots ? Assistants virtuels ? Non : des ambassadeurs de marque en chair et en os, formés au storytelling de marque et dont la fiche de poste insiste sur leur capacité à  » fournir aux clients un service d’exception en privilégiant leurs besoins individuels et leurs attentes ». Les Gucci Connectors disposent par ailleurs d’un rôle pivot dans l’expérience Gucci Whooster, invitant les clients à utiliser les différents espaces et outils connectés mis à leur disposition.

Une art place

Alors que l’ambiance sonore du magasin est assurée par une playlist pensée par le producteur de Madonna, John Benitez, une salle de projection présente un film 3D réalisé par l’artiste américaine d’avant garde Wu Tsang en collaboration avec le magazine Frieze. Un espace a également été pensé pour accueillir différentes performances artistiques.


.